L'équipe pédagogique

CO-DIRECTION

SYLVIE CAPTAIN-SASS

 

Artiste plasticienne, Docteure en Recherche en art plastique (Paris 1 - Sorbonne), Sylvie Captain-Sass a écrit sa thèse sur la plasticité neuronale comme nouveau territoire de l’imaginaire.

 

Violoniste intégrée à l’orchestre de Dreux, sa pratique d’un art martial de méditation en mouvement, le Shintaïdo, lui a permis d’enrichir la qualité de sa présence au monde. Musicothérapeute diplômée du CIM en 1997 puis formatrice dans cette même école Sylvie est aussi sonothérapeute depuis 7 ans. Elle intervient en Ehpad auprès de personnes âgées dépendantes (maladie d’Alzheimer) et dans différentes cliniques psychiatriques.

Son champ d’action inclut également les entreprises et écoles de design (France et étranger) autour de la notion d’intelligence musicale, créative et émotionnelle. Elle anime régulièrement des conférences sur la qualité de vie au travail (QVT). Son cabinet situé près de Houdan (78) propose des consultations individuelles et des ateliers collectifs.

Artiste plasticienne, Docteure en Recherche en art plastique (Paris 1 - Sorbonne), Sylvie Captain-Sass a écrit sa thèse sur la plasticité neuronale comme nouveau territoire de l’imaginaire.    Violoniste intégrée à l’orchestre de Dreux, sa pratique d’un art martial de méditation en mouvement, le Shintaïdo, lui a permis d’enrichir la qualité de sa présence au monde. Musicothérapeute diplômée du CIM en 1997 puis formatrice dans cette même école Sylvie est aussi sonothérapeute depuis 7 ans. Elle intervient en Ehpad auprès de personnes âgées dépendantes (maladie d’Alzheimer) et dans différentes cliniques psychiatriques.  ​  Son champ d’action inclut également les entreprises et écoles de design (France et étranger) autour de la notion d’intelligence musicale, créative et émotionnelle. Elle anime régulièrement des conférences sur la qualité de vie au travail (QVT). Son cabinet situé près de Houdan (78) propose des consultations individuelles et des ateliers collectifs.
Emmanuelle Karrer musicothérapie CIM&SO

EMMANUELLE KARRER

Après des études de piano au conservatoire international de musique de Paris, et en musicologie à la faculté de Paris Sorbonne, Emmanuelle Karrer sera enseignante puis directrice d’école de musique.

 

Musicothérapeute diplômée du CIM puis formatrice dans cette même école Emmanuelle est aussi sonothérapeute depuis 7 ans. En 2009, son parcours l’amène à exercer auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et autres pathologies neuro-dégénératives en Ehpad.

Aujourd’hui spécialisée dans la prise en charge de la dépression, des addictions et du Trouble des conduites alimentaires (TCA), elle exerce en clinique psychiatrique adultes, en Hôpital de jour (HDJ) et appartements thérapeutiques (AT) pour les adolescents. Emmanuelle transmet son expérience et anime en tant que formatrice des journées « médiation son et musique » pour l’association Imagora - formation.

https://imagoraformation.fr

VINCENT BODU

Infirmier de secteur psychiatrique depuis 1994. Musicothérapeute depuis 1998 formé au Centre International de Musicothérapie de Noisy Le Grand. Intervenant comme formateur en musicothérapie depuis 2000.

Lieux d’exercice en tant qu’infirmier et musicothérapeute :

-Hôpital psychiatrique Charcot de Plaisir(78)-Service adultes

-SMPR Maison d’arrêt de Bois d’Arcy(78)

-Institut Théophile Roussel à Montesson(78)-Service d’accueil d’urgence en pédopsychiatrie.

-Centre départemental de l’enfance et de la famille-Aide sociale à l’enfance de St Brieuc(22)

9D1E6D62-DBE5-45E0-A05B-DB41EAF2F2F0.jpeg

ANNE BAUER  Autisme

Musicothérapeute, Formatrice, Superviseuse, Art-thérapeute (Paris 7 - Sujet de mémoire « la musicothérapie interactive et Autisme ») est formée en thérapie familiale systémique,

Diplômée du CIM en 2000, puis formatrice dans cette même école depuis 2003, Anne Bauer œuvre depuis plus de 20 ans en institution (HDJ et Centre médico-sociale) ainsi qu’en libérale auprès des enfants souffrant de TSA (troubles du spectre autistiques), de TED (troubles envahissants du développement), de TND (trouble neuro développemental), d’anciens enfants  prématurés ayant des troubles relationnels (autisme atypique) avec ou/sans troubles comportementaux et retard de langage puis d’enfants ayant eu un vécu traumatique.

Anne a développé une approche de la musicothérapie dite « interactive » qui se base sur tous les éléments utilisés en musicothérapie active et sur l’improvisation instrumentale nommée « improvisation associative ».
Elle intègre « le Toning », mais aussi les sons/vibrations exprimés par un chant de vocalises et/ou mots enveloppés dans une voix et/ou voie expérimentale.
Elle improvise la musique, en suivant le patient/la patiente aussi bien dans ses mouvements physiques que psychiques sous forme de questions et réponses musicales. L’improvisation leur permet une décharge, une création, une transformation et une détente ce qui peut renforcer le « Moi » et apporter un effet cathartique en musique.

Capture d’écran 2022-02-13 à 16.17.14.png

DOMINIQUE BERTRAND

Musicothérapie et identité / Transfert

« S’écouter, pour s’entendre »

Musicien formé à plusieurs musiques traditionnelles (Inde, Turquie, Japon), compositeur pour le théâtre, auteur de divers ouvrages et articles sur les rapports musique/langage, formateur et praticien en musicothérapie, Dominique Bertrand mène une recherche anthropologique sur l’usage des lois de la résonance dans diverses cultures, impliquant mythologies, rituels, pratiques thérapeutiques et spirituelles. Il collabore aux travaux de  recherches au sein du CIM.

ISABELLE PASQUIER

Musicothérapeute, formatrice, superviseuse, clown

Formée au Centre International de Musicothérapie où elle a ensuite enseigné, elle a développé sa pratique de musicothérapeute autour de la voix chantée. Elle travaille depuis plus de 10 ans à l’hôpital, en ehpad dans les unités Alzheimer, Maison d’arrêt des femmes, à l’école. Elle a aujourd’hui axée son accompagnement pour les personnes atteintes de cancer et sur les différentes unités de l’hôpital : hôpital de jour, hospitalisations, urgences, soins palliatifs.

JACQUELINE  LEON

Polyhandicaps

Musicothérapeute diplômée du CIM en 2006, puis formatrice au CIM depuis 2012, j’ai complété ma formation par un Diplôme Fédéral d’Art-thérapeute spécialisée en musicothérapie (Suisse) développant une approche basée sur la perception sensorielle du son.

Après avoir travaillé plus de 15 ans dans une institution pour personnes polyhandicapées, je continue à travailler avec ce public en libérale et exerce maintenant aux Hôpitaux Universitaires de Genève dans les unités de soins palliatifs et de neuro-rééducation.

17eabfd5fbfb6b64dfc1.jpeg

EMMA OULD

Clown thérapie

Je m’appuie sur ma pratique du coaching pour accompagner chacun vers l’émergence et l’épanouissement de ce qui lui est singulier en le soutenant dans l'ajustement de  son ancrage, sa présence, sa posture, au service de la relation

 

Loin des facéties du cirque, le clown-théâtre est un personnage sensible, spontané, attaché à la dimension concrète, sans complaisance ni a priori, inconditionnellement dans le présent. Il est profondément emphatique, sincèrement impliqué, confiant et convaincant, spontanément porté vers la rencontre et l’action dans un élan créatif.

Le clown-théâtre est prétexte à des mises en situation volontairement décalées, pour mobiliser des ressources inédites, remises en perspective avec la pratique professionnelle.